Blog ichimoku kinko hyo

LE BLOG ICHIMOKU KINKO HYO. Analyses ichimoku, débats, tutos, tout sur l'ichimoku kinko hyo et les chandeliers japonais

POUR COMMENTER LES POSTS VOUS DEVEZ ETRE MEMBRE DU SITE 

Mon interview pour CentralCharts

Par Le 09/03/2018

Interview du trader Patrick Riguet (cypressat) sur CentralCharts

Pour accéder au site CentralCharts cliquez ici : Le site web de CentralCharts 

Centralcharts : Bonjour, peux tu te présenter à nos lecteurs?

Patrick Riguet (Cypressat) : Bonjour, j'ai 51 ans, comédien au sein d'une compagnie de théâtre avec laquelle j'ai eu la chance de tourner en France et dans le monde pendant plus de 25 ans, je suis actuellement directeur d'acteurs et metteur en scène de cette compagnie. Vous pourrez d'ailleurs me trouver cet été au festival d'Avignon ou durant un mois nous présenterons notre nouvelle création. Je trade depuis 9 ans (sérieusement depuis 6 ans). Je suis passionné de théâtre, d'économie et par les voyages. 

Centralcharts : Comment t'es venu l'envie de faire du trading? Quels étaient tes objectifs?

Patrick Riguet : C'est arrivé par hasard, lors d'une grave blessure sur scène m'ayant immobilisé pendant plus d'un an, me voyant m'ennuyer, ma femme ma dit : "Et si tu boursicotais pour faire passer le temps". J'avoue que ça ne m'était jamais venu à l'idée . Comme beaucoup de monde j'ai regardé sur Internet sans véritable autre motivation que la curiosité. J'ai ouvert un premier compte et bien entendu j'ai tout perdu en à peine 72 heures. J'ai poursuivi parce que je voulais comprendre pourquoi je perdais presque systématiquement. J'ai donc beaucoup appris ("bouffé" du graph nuit et jour pendant des mois) jusqu'à ce que je découvre les bons outils d'analyse technique, le money management, la gestion émotionnelle et tout ce qui finalement fait le trader. 

Centralcharts : Peux tu nous parler de ta période d'apprentissage?

Patrick Riguet : Je l'évoquais en partie dans ma réponse précédente (des heures, des nuits, des semaines, des mois des années à scruter des graphiques et tenter de comprendre). J'ajouterais que j'ai lu un nombre incalculable d'ouvrages sur le trading, les méthodes d'analyse, les indicateurs. Ca prend beaucoup de temps avant d'être capable de faire le tri parmi les différents livres. On apprend à finalement mettre de côté la grande quantité d'écrits inutiles pour finalement ne conserver que quelques ouvrages essentiels sur lesquels concentrer notre apprentissage. J'ai lu, relu et encore relu les quelques rares livres m'étant apparu crédibles et utiles. La confrontation et partage d'analyses techniques entre copains et sur les forums ont aussi grandement contribué à mon apprentissage. (Raison pour laquelle j'ai créé le forum ichimoku, conscient qu'on apprend plus rapidement en confrontant nos analyses)

Centralcharts : Quelle est la principale difficulté que tu as rencontré dans ton trading?

Patrick Riguet : Sans aucun doute la capacité à dompter mes émotions et pulsions. Je me suis re-découvert avec le trading. J'ai découvert des biais psychologiques et des pulsions dont je n'étais même pas conscient.
Ca peut sembler incroyable à croire pour quelqu'un ne s'y 'étant jamais confronté, mais le trading nous révèle une importante face cachée de notre personnalité.

SP500 DOW JONES tendance haussière

Par Le 03/02/2018

Comme à chaque fois que les indices américains et dans leur sillage les européeens corrigent, les réseaux sociaux s'affolent !

Si on veut éviter de faire n'importe quoi, comme vendre précipitament de peur de rater un hypothétique train baissier il faut être capable de regarder ce que nous disent les graphiques et mettre nos émotions et croyances de côté. Depuis quelques jours voici le genre de propos que l'on peut lire sur les réseaux sociaux.  : "Ca y est je vous l'avais bien dit c'est le krach",  "Après une telle bougie hebdo c'est la fin de la tendance haussière" , "il faut vendre avant qu'on ne puisse plus le faire" ou le contraire: "C'est le moment de racheter à bon prix", "ca va remonter dès lundi"  )
Les analystes et traders possédant un biais baissier ou acheteur se chamaillent et c'est comme ça depuis des années, à chaque correction. 

N'oublions pas non plus, qu'il existe des traders qui depuis des années ( beaucoup ont du faire faillite) tentent désespérement de vendre le point haut espérant ainsi dans une démarche plus proche du jeu de pari que du trading faire le coup du siècle ! A ce propos je vous invite à lire ici ce que j'écrivais en mars dernier "faut il vendre les indices" puis quelques temps plus tard "faut il vendre les indices ... la suite"  . 

Dès que les indices corrigent violemment les "permabears" s'enthousiasment un peu trop rapidement. On peut les comprendre, depuis le temps qu'ils espèrent enfin réussir à vendre le point haut sans y parvenir. 

Personnellement je n'ai aucun biais et je n'ai pas la moindre idée de ce qu'il adviendra. Il peut y avoir un effondrement, une inversion de tendance, un mini krach, un gros krach, mais aussi un nouveau rebond haussier conduisant les prix à battre de nouveaux records historiques ! 
Nous ne savons pas, personne ne sait ce qu'il va advenir. 

D'un point de vu macro économique tout le monde sait que la hausse permanente des indices américains n'est pas ou plus justifiée. L'euphorie des spéculateurs conduit les indices à battre régulièrement de nouveaux records historiques. Ce rallye sans fin n'est pas soutenu par les fondamentaux économiques. Mais les mouvements boursiers ne sont pas et n'ont jamais été le reflet de l'économie réelle, ils sont le reflet de l'état psychologique de la masse spéculative à un instant T. C'est cette contradiction qui crée les bulles spéculatives et les krachs qui s'en suivent.   

En conclusion je dirais que les indices demeurent haussiers mais que l'élastique est extrêmement tendu et peut rompre à tout moment. C'est exactement pour ces raisons que j'explique chaque mardi lors des mes revues de marché ichimoku que je ne trade plus les indices en "swing trading" mais uniquement en intraday et que je le fais chez un courtier proposant des cfd avec stops garantis. Plusieurs mois que j'explique que si je fais des achats sur indices en day trading c'est obligatoirement avec des stops garantis, parce que je sais qu'à tout moment de violents mouvements irrationnels peuvent surgir provoquant des problèmes de liquidités tels, que les stops (si non garantis), ne seront pas forcément exécutés. 

Revenons à l'analyse technique:
Ci dessous le graphique hebdomadaire du SP 500 puis du Dow Jones . Dans l'état actuel du graphique weekly il n'est absolument pas possible de dire "ça y est la tendance haussière est terminée" Cela consisterait à être aveugle. La tendance est parfaitement haussière. Après 10 semaines consécutives de hausse, les prix ont certes corrigé brutalement cette semaine mais sans encore parvenir à casser ne serait que le premier niveau de support de l'ichimoku c'est à dire la tenkan sen (ligne rouge sous les prix ). S'ils parviennent à casser ce tout premier niveau de support, la probabilité pour qu'ils corrigent jusqu'à la kijun sen est importante. Néanmoins cela ne correspondrait qu'à un repli de 50 % (kijun sen est = à 0,50 de retracement de Fibonacci) et ne remettrait toujours pas le tendance haussière en cause !

SP500 FUTURE graphique weekly

Sp500

DAX DÉMONSTRATION DE TRADING (INTRADAY)

Par Le 30/01/2018

 

Ce matin mardi 30 janvier 2018 j'ai encore eu la chance de déceler un potentiel signal de trading en direct et le partager avec les auditeurs. 

Je dis encore puisque c'était déjà le cas mardi dernier ou nous avons décelé le signal de vente NZDJPY qui a ensuite atteint son objectif. 

Dans ma formation aux chandeliers japonais il y a un chapitre intitulé "Les chandeliers japonais et les retracements de Fibonacci" puis un sous chapitre intitulé " Trader entre les fibos"
Ce sous chapitre explique en détail comment trader en intraday avec l'aide des chandeliers japonais entre les niveaux de retracements de Fibonacci tracés sur les UT supérieures. 
Tout ce chapitre de la formation est illustré en prenant exemple sur le DAX. 

En décembre 2017 j'ai donné de nouveaux exemples en écrivant sur le blog un billet intitulé "Dax trading intraday facile" 

Ce jour en direct lors de ma revue de marché ichimoku du mardi je vous ai re montré comment procéder . Vous pouvez revoir cette explication sur YouTube ici (partie consacrée au DAX) 
Revue de marché ichimoku du mardi 30 janvier à 10 heures. 

J'ai dis ce matin, que j'envisageais de vendre  à 11 heures en clôture horaire, si la kijun H1 ne cassait pas, pour viser le niveau de retracement Fibonacci daily de 50 % .

C'est exactement ce que j'ai fais et que j'ai comme toujours annoncé en temps réel sur le forum, lire ici : DAX mon trade annoncé en temps réel avec niveau de stop et TP

Cette méthode de day trading sur le DAX donne d'excellents résultats. Si en plus on apprend à utiliser à la perfection les chandeliers japonais c'est encore plus facile, dans le sens ou ils offrent le parfait timing d'entrée en position. C'est exactement ce que je détaille dans la formation aux chandeliers japonais. 

DAX H1 objectif intraday atteint (126 points)


Daxh1 60

NOUVEL EXEMPLE ce mercredi 31 janvier 2018 

Le graphique H1 de mercredi matin montre  les prix qui continuent de naviguer de retracement fibo en retracement fibo. (retracements de Fibonacci tracés suir l'UT journalière) 
Après avoir atteint leur nouvel objectif hier, soit les 50 % de ratracement, les prix se sont appuyés sur ce seuil pour rebondir sur le niveau des 62 % .
Comme le montre le graphique numéroté ci-dessous,