Ichimoku kinko hyo

La navigation sur plusieurs UT pour valider le trading des ranges par Anthony Babin (abfx)

La navigation sur plusieurs UT pour valider le trading des ranges.  Article rédigé par Anthony Babin (abfx) membre du forum ichimoku

Réflexion personnelle sur les ranges

               

Un état de range est par définition une zone sans tendance dans laquelle errent les prix, allant d’une borne à l’autre comme un aveugle se heurte aux murs d’un couloir en attendant de trouver la porte de sortie.

                Patrick nous enseigne comment trader les ranges.

                Dans chaque trade on investit sur une hausse ou une baisse des cours, par conséquent, on ne peut pas trader la stabilité, l’immobilisme du marché. C’est là qu’intervient l’analyse multitemporelle. En effet, dans ces zones de range, les cours errent d’une borne à l’autre dans une tendance intrinsèque. Ce sont les fameuses tendances à l’intérieur d’un range évoquées dans la formation totale à l’Ichimoku.

               

   Personnellement, j’ai besoin de creuser, de comprendre toujours davantage et n’arrive que rarement à me contenter d’une réponse simple quand je sais qu’on peut aller plus loin dans la compréhension, et c’est là que ma vision, sans être en désaccord ni remettre en cause la théorie de Patrick (qui fait ses preuves au quotidien), est légèrement différente, ou plutôt complémentaire :

 

I- le range de retournement

                Prenons un exemple simple :  EURUSD le 14 juillet 2018 (nous sommes samedi et les marchés sont clôturés).

                Les cours ont rebondi sur la borne basse d’un range H4 avec un marteau : signal de retournement haussier. On pouvait donc entrer long avec pour objectif la ZE ou le haut du range (enseignement de Patrick).

1

Une tendance prend fin sur la borne d’un range. En détaillant, on peut donc comprendre que la tendance H1 était baissière jusqu'au bas du range H4.

2

Sur cette UT, en achetant, on entre contre-tendance. Il faudra donc que les prix et chikou cassent les résistances tenkan, kijun, SSA, SSB, le canal baissier…. A un moment donné, les prix vont inexorablement repartir à la baisse : en regardant cette image, on observe immédiatement le surachat en H1, un twist plus que probable dans les prochaines heures, et on déduit un probable range (en tirets bleus). En effet, on comptant les bougies, et sans nouveau plus haut, la kijun va rester plate pendant 14 heures encore.

                En cas de signal de retournement, va-t-on entrer court alors que nous avons un parfait signal haussier en H4 ? Si on entre short, avec un objectif ZE ou bas de range ? Je répondrais que viser le bas du range est extrêmement risqué et que la ZE me paraît un TP idéal (malgré tout en contre-tendance du H4).  Mon idée sur cette timeframe avec les flèches en pointillés (on trade en fait le throwback sur kijun).

                Personnellement, j’aurais un biais haussier sur cette paire selon H4 et ne chercherais que des longs. La première possibilité agressive serait d’entrer long si signal de retournement haussier au niveau de la ZE-kijun H1. Le plus sage serait d’attendre la cassure du range H1 par le haut.

                Passons au m15, toujours la même configuration mais plus compliqué. J’utilise donc les Fibonacci (en jaune) pour tracer le range rouge.

3

On observe ici une configuration de retournement sur la borne haute du range (dans cet exemple, le range est très légèrement cassé mais aucune importance pour l’explication). Toutefois, la tenkan soutient les prix au moment de cette configuration. La kijun est éloignée mais en comptant les bougies, on sait qu’elle va vite s’orienter à la hausse (5 bougies, soit 1h15). De plus, la borne haute du probable range H1 se situe juste au-dessus et nous sommes dans un mouvement haussier. Entrer court en m15 aurait été risqué, prématuré, et il s’avère que le trade aurait été perdant.

Nous avons eu ici l’analyse de 3 ranges dont l’interprétation est différente selon le contexte des UT supérieures : bas de range H4 avec signal haussier, les cours vont arriver sur la borne haute d’un range H1, il serait donc contre-tendance de vendre la borne haute de ce range, même en cas de fort signal. Le range m15 n’aura pas réellement vécu car constitué juste d’une baisse et d’une hausse, un simple «  V » constitue un retournement, pas un range (rappelons qu’un twist est le signe d’un range dans 70% des cas, pas 100%).

D’ailleurs, avant de valider le plan haussier H4, il aurait été utile de le contextualiser lui aussi et on voit que nous avons atteint la borne basse d’un range hebdo, avec une forte survente, une SSB plate, kijun plate, éloignée qui ne va pas s’affaisser avant 5 semaines (sauf si nouveau plus bas), marteau… : plutôt haussier du coup.

4

Conformément à ce qui était énoncé au début de cet article, entrer long en bas d’un range hebdo revient à entrer contre-tendance en daily. On voit d’ailleurs sur cette UT que les prix travaillent la kijun qu’ils ont cassé déjà à 2 reprises, que le kumo s’affine. On ne peut présager de l’avenir, mais le plan consiste à une hausse des prix jusqu’à un twist kumo en daily, retracement jusqu’à la ZE du range de cette UT puis retour haussier…

5

 Le plan établi en H4 s’intègre parfaitement dans cette vision sur grandes UT. Il peut être validé.

Conclusion : nous venons de voir ce que j’appelle « le range de retournement » qui annonce la fin d’une tendance et l’avènement de la tendance inverse. En chartisme, sur creux de marché, on appelle cette configuration un double ou un triple bottom et un double ou triple top sur sommet.
 

Je vois une deuxième situation dans laquelle un range peut se créer :

II-le range de respiration :

Lors d’une tendance nette, il est fréquent qu’un état de survente ou de surachat apparaisse. Comme nous l’enseigne Patrick, les lignes Ichimoku Kijun mais surtout tenkan ont pour vocation de rester au contact des prix, ou à défaut proche. Lors d’un mouvement fort, il est utile que les prix « respirent », c’est-à-dire qu’ils reviennent vers les lignes Ichimoku ou simplement qu’ils les attendent. Trader ce pullback ou throwback est assez risqué car on ne sait jamais réellement jusqu’où ira cette respiration avant le retour de la tendance de fonds.

Ces respirations offrent souvent des ranges sur les UT inférieures et, selon moi, il ne faut pas les envisager de la même manière que dans la partie I.

Prenons l’exemple du CHFJPY le 16 juillet 2018 : Après une belle hausse, les cours se sont replié sur la kijun H4 et l’ont même cassé. Le kumo demeure clairement haussier et la tendance de fond n’est pas remise en cause. Nous pourrions même dire que la cassure de la kijun de nouveau à la hausse avec une chikou libre peut être un bon signal pour entrer long dans une tendance haussière indiscutable.

6

En comptant les bougies, on voit que la tenkan s’orientera à la hausse dans 2 bougies, puis ce sera la kijun 3 bougies plus tard (s’il n’y a pas de nouveau plus haut ou plus bas). Les lignes Ichimoku seront alors toutes orientées à la hausse.

Toutefois, en allant regarder l’UT inférieure H1, on comprend parfaitement le mouvement détaillé des cours avec l’apparition d’un range.

7

Entrer maintenant selon le signal H4 reviendrait à entrer dans la zone d’équilibre du range H1, zone dans laquelle Patrick déconseille fortement toute entrée car zone d’incertitude. Il va donc falloir patienter pour que les cours arrivent en haut de ce range. A ce stade, 2 possibilités : soit il tient, soit il casse. Dans le deuxième cas, pas de question car c’est la validation du signal long observé en H4.

                La question est plus qu’en cas de chandelier de retournement sur la borne haute du range H1, faudra-t-il entrer court ? C’est encore une fois l’analyse multitemporelle qui, selon moi, est à considérer. Entrer court alors que nous avons un signal haussier sur l’UT supérieure peut paraître très risqué (ce qui ne veut pas dire que le trade ne réussirait pas) car contre-tendance et il faut toujours privilégier les infos des UT supérieures.

                En revanche, USDJPY le 16 juillet 2018 :

                H4 est très haussier, kumo haussier, chikou libre : parfaite configuration haussière, mais suite au fort mouvement, la situation de surachat est flagrante.

8

    La « respiration » observée était prévisible, et a donné lieu à un range en H1.

9

C’est ici typiquement le range de respiration qui permet aux lignes Ichimoku H4 de revenir sur les cours afin de réguler le surachat. Il aurait été envisageable ici, s’il y avait eu un chandelier de retournement baissier sur la borne haute du range H1 de trader short tant la kijun H4 est éloignée.

                Conclusion : voici 2 exemples de « ranges de respiration à appréhender différemment selon les infos des UT supérieures. Ces ranges ont principalement pour fonction de faire patienter afin que les lignes Ichimoku des UT plus grandes rattrapent les cours et régulent ainsi le déséquilibre observé.

                Pour conclure : les ranges ont 2 utilités distinctes : le changement de tendance ou rééquilibrer un ensemble. Selon que nous soyons dans une situation ou dans l’autre, je pense qu’il n’est peut-être pas inutile d’envisager la situation de façon différente, un peu comme quand un médecin vous demande si vous avez une toux grasse ou sèche afin de mieux vous médicamenter.

Il ne faut toutefois pas oublier qu’un range est AVANT TOUT une période d’hésitation des cours et être dogmatique à son approche est une certitude d’échec. Aucune règle en trading n’est absolue.

Voici donc une autre façon d’appréhender les ranges, complémentaire à l’approche de Patrick qui nous rappelle que le plus important est de trouver une méthode qui convienne et de s’y tenir. En effet, lui se préoccupe moins de ce genre de choses et trade les ranges de manière beaucoup moins contextualisée, plus automatisée, faisant fi des S/R des UT supérieures comprises dans celui-ci, avec une réussite que beaucoup jalousent. Il n’y a pas de « façon miracle » pour trader les ranges (ou trader tout court), le tout est d’envisager différentes façons de faire, de tester et de se tenir à celle qui nous convient, celle avec laquelle on se sent à l’aise.               Parfois le trade aboutira, parfois pas, mais avec une façon stricte de faire, une méthodologie à laquelle on se plie et un money management respecté, il n’y a pas de raison de sortir déficitaire sur le moyen et long terme.

patrick riguet sur

ichimoku trading range trading range

Commentaires

  • abfx
    • 1. abfx Le 27/07/2018
    Bonjour,

    JCRE: j'ai cherché (rapidement) le type d'indicateur que vous préconisez. C'est en effet très pratique (surtout pour la tenkan en ce qui me concerne car les 26 périodes sont déjà indiquées par la chikou). Je vais aller voir en vous remerciant (ça évitera de compter).

    Jeanphi0034: merci beaucoup de votre retour. En fait dans cet exemple l'analyse est réalisée sur les UT H4-H1-M15. Le fait de repasser en UT hebdo après permet juste de contextualiser l'analyse dans un contexte plus général qui valide ou non. Il est certain que 20 ou 30 pips ne représentent rien sur l'échelle hebdo. Il n’empêche que je prends en considérations les S/R de toutes les UT.

    En cas de signal de retournement en haut du range M15, je ne l'aurais pas tradé car la borne haute du range H1 était extrêmement proche et les S/R comme les prix ronds attirent les prix. En H1, les prix semblaient vouloir monter jusqu'à la borne haute du range de cette UT, donc entrer short ne me paraît pas judicieux dans ce contexte.

    C'est un peu le même mouvement en cas de chandelier de retournement baissier sur la borne haute du range H1. Le mouvement H4 étant plutôt haussier, entrer short me paraît contre-tendance. Toutefois, étant donné le surachat observé en H1, on aurait pu envisager une entrée short. Je pense que l'objectif raisonnable aurait été la ZE du range H1 (ou la kijun, mais pas le bas). En effet, Ici le mouvement est haussier mais en surachat. Il y a donc besoin d'une respiration qui peut s'effectuer par ce repli en H1. Ce trade aurait été de toute façon contre-tendance du H4, donc plus risqué.

    Effectivement je ne réponds pas vraiment à certaines questions dans l'article car les réponses ne seraient que les miennes et chaque trader abordera différemment les situation selon son caractère et sa façon de trader. Pour revenir sur le range H1, plusieurs possibilités envisagées: les plus prudents attendront qu'il casse par le haut pour entrer dans le mouvement H4. D'autres attendront le retour des prix sur la kijun H1 (ZE) et entreront en cas de signal haussier (ne s'occupant pas du range H1, seulement du mouvement H4). Les plus agressifs et impatients entreront short en cas de chandelier de retournement baissier sur la borne haute du range H1. En réalité il n'y a pas de réponse car il n'y a rien de certain sur ce que feront les prix. Juste des probabilités qu'il faut envisager avec sa propre expérience et sa façon de trader. En trading, il y a autant de façon de trader que de traders. Ce qui réussi pour l'un ne réussira pas pour l'autre. Une étude avait été faite aux US il y a quelques années auprès de 300 étudiants avec des règles d'entrées identiques et extrêmement simples qu'un enfant de 6 ans pouvait comprendre. Malgré ceci, chaque étudiant a obtenu des résultats propres et différents. Ce qui montre bien que si les règles sont là, c'est le trader avec sa psychologie et son caractère qui les interprétera et les appliquera. Le but de cet article (comme la formation de Patrick) est de poser des questions, d'ouvrir des champs de réfection auxquels chacun répondra différemment.

    Ryuuku: selon moi, c'est en contextualisant le range dans les UT supérieures et l'UT dudit range qu'on peut savoir s'il s'agit d'un range de respiration ou de retournement (range sur un S/R ou la borne d'un range d'une UT supérieure, en cas de survente ou surachat sur UT supérieure...). Il n'y a cependant jamais de certitude quant à l'issue de l'étude. En revanche je suis totalement d'accord. On ne peut prédire le sens de cassure d'un range, juste l'envisager avec "une forte probabilité" pour reprendre les mots de Patrick. Comme précisé à la fin de l'article, il ne faut pas oublier qu'un range reste et restera un zone d'hésitation, d'incertitude. Je suis également d'accord avec ta dernière phrase concernant une surcharge d'informations. C'est exactement le sens de ma réponse sur le forum (http://ichimoku-forum.net/forum/topic3817.html): si les personnes sont à l'aise avec les règles d'entrées de Patrick qui contextualise moins le range, il ne faut rien changer. Pour ceux qui ne le sont pas, cet article peut leur offrir un autre regard et peut-être une autre façon de faire (qui n'est qu'une évolution de la "méthode Cypressat").

    Pour terminer, je rappelle que ceci n'est qu'une analyse personnelle et qu'en aucun cas il faut la considérer comme une vérité absolue. A chacun de travailler pour trouver la sienne!
  • JCRE
    • 2. JCRE Le 26/07/2018
    Bonjour à tous

    En complément à ces articles, je voulais signaler que j'utilise une astuce très pratique (pour moi) pour voir dans combien de bougies on assistera à une modification de kijun ou Tenkan.
    J'utilise sous Prorealtime l'indicateur "ligne verticale" et je mets en place trois lignes verticales : une à 9 périodes, une à 26 périodes et une autre à 52 périodes. ces lignes verticales se déplacent à droite à chaque fois qu'une nouvelle bougie apparaît. Du coup sans avoir à compter le nombre de bougies restant avant une modification de kijun ou tenkan on voit instantanément cet intervalle. j'ai même fait un indicateur qui compte le nombre de bougie restante avant éventuel changement.
    Quand il y a une survente l'écart tenkan et ou kijun avec les prix est importante et si les prix se maintiennent on observe instantanément si la modification de tenkan ou kijun est imminente ou pas.
  • jeanphi0034
    • 3. jeanphi0034 Le 26/07/2018
    Bonjour Anthony

    Votre analyse des ranges est extrêmement fouillée, je suis un modeste admirateur d'Ichimoku mais la votre analyse m'engage a aller plus beaucoup plus loin ...
    Bien que faux débutant, j'ai quelques questions:
    - Dans la première partie, concernant le range de retournement pourquoi apres l'analyse du 15 minute, vous passez en hebdo et daily. je n'ai pas bien compris l'utilité.
    - Sur le 15 minutes, j'aurais personnellement trader short le haut du range. Pourquoi ne pas le faire. Comment anticiper le V
    - Enfin si nous avions eu un chandelier de retournement ( je pense un marteau inversé) sur la borne haute du range en H1, qu'aurions nous fait, je pense que vous ne répondez pas vraiment à la question.

    Bravo encore pour votre analyse et nous faire partager vos connaissances

    Jean Philippe
  • Ryuuku
    • 4. Ryuuku Le 26/07/2018
    Très beau article, bien détaillé et bien expliqué, les graphiques sont claires et simples à comprendre... Ton approche des ranges m'a beaucoup plus cependant j'ai une légère réticence. Tu as évoqué lors de tes explications l'existence de deux types de ranges, les ranges de respiration et les ranges de retournement et tu nous montre qu'il y a différentes manière de les appréhender. Mais comment différencier l'un de l'autre lors de la détection d'un range ?
    Pour ma part, pendant un range, on ne saura qu'il s'agit d'un retournement de tendance ou d'une respiration seulement si une cassure est confirmée dans un sens comme dans l'autre. D'un autre point de vue confirmé ou infirmé le type de range en face pourrait dépendre des unités de temps qu'on utilise pour la comparaison... Bref, je dis ça juste pour suggérer que rester prudent sur les signaux aux niveaux des bornes est mieux qu'une surcharge d'information à traiter... cela dit, c'est mon point de vue.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire