Ichimoku kinko hyo

OPEP

  • D├ęcembre 2018 Plus-value, FED, Opep, et BCE

    Trading: Décembre 2018 le mois de tous les dangers. Mon conseil boursier pour le mois de décembre: Encaissons nos plus-values de l'année !

    Ce mois de décembre 2018 devrait créer de forts mouvements sur les marchés. Sont attendus d'importantes décisions en matière de taux par la BCE et la FED (sans compter la Boe, la BoC, etc ) ainsi qu'une très importante réunion de l'Opep en début de mois. 

    Concernant la FED la réunion du 19 décembre est extrêmement attendue par le marché et pourrait provoquer une forte réaction. Depuis le discours de Jérôme Powell fin novembre nous avons pu faire le constat d'une très forte remontée des indices américains. Par exemple le Dow Jones est remonté de plus de 1200 points sans interruption depuis que M Powell a déclaré "« Nous savons qu'aller trop vite risquerait de fragiliser la croissance". Cette phrase a provoqué l'enthousiasme des investisseurs qui "parient" sur un ralentissement du rythme concernant les taux directeurs. 
    Sur le marché des devises, son discours à fait immédiatement chuter le dollar de 1% face à l'euro. 
    Cela nous montre que les attentes en ce qui concerne la réunion de décembre sont énormes. Si cette simple phrase fin novembre à pu enflammer le marché, imaginons ce qu'il pourrait en être à l'issu de la réunion de décembre ! D'autant plus qu'après avoir prononcé cette phrase, M Powell a immédiatement contre balancé en déclarant : " Nous savons aussi qu'aller trop lentement,  pourrait engendrer d'autres problèmes, comme une inflation plus élevée, ou des déséquilibres financiers. Notre politique de hausses graduelles a été conçue pour équilibrer ces deux risques, que nous prenons très sérieusement en compte. »
    Si on tient compte de son discours dans sa globalité, on s’aperçoit qu'en réalité il ne donne pratiquement aucun indice sur la décision de décembre et des prochaines en 2019. Mais les marchés ont surtout retenu la première phrase en spéculant sur un ralentissement. 
    Imaginons alors si la décision de décembre ne répond pas à cette attente. La réaction pourrait être violente. 

    Lire la suite